2019 sera marquée par l’éclosion de nombreux projets partout dans la ville

Edito du prochain journal de la Ville (sortie en Mars).

Le budget 2019 de la Ville a été voté à une large majorité tandis que le budget de la Communauté d’Agglomération a quant à lui été adopté à l’unanimité. Ces deux budgets répondent à une orientation politique commune : la sobriété fiscale. Des dispositifs d’importance comme la forte baisse des tarifs d’abonnement de l’eau ou la légère baisse de l’impôt foncier participeront au quotidien des Rochelais.

Les plus démunis bénéficieront également de mesures fortes. Ils profiteront en 2019 d’un nouveau tarif social dans les bus, la réduction de l’abonnement pouvant atteindre 50% à 80% selon leur quotient familial. Ils pourront accéder à la nouvelle épicerie sociale et solidaire mise en place par le Centre Communal d’Action Sociale, en partenariat avec la Banque alimentaire. Les centres sociaux bénéficieront pour leur part d’un effort budgétaire supplémentaire dont le montant s’élèvera à 500 000 euros.

Cette année, de nombreux projets étudiés en concertation avec les Rochelais vont éclore partout dans la ville : le parvis et la passerelle aménagés dans le quartier de la gare, le centre social Christiane Faure, la réhabilitation de Villeneuve-les-saines et, en particulier les écoles du quartier, la création du Conservatoire de musique et de danse à Saint-Éloi, l’installation des nouvelles Archives municipales à Mireuil ou encore les travaux de protection contre la submersion initiés à Port-Neuf. Enfin, l’achèvement de la reconstruction de l’Hôtel de Ville, prévue pour le mois de novembre, permettra aux Rochelais de retrouver prochainement leur « maison commune ».

Le printemps nous offrira l’opportunité d’échanger à l’occasion de grands débats organisées par la Ville. Il nous permettra également de nous rassembler à l’occasion des premières festivités de l’année, comme le Carnaval qui réunira toutes les générations pour une journée exceptionnelle de fête dans la ville.

Humaine et chaleureuse, La Rochelle n’oubliera également pas de saluer la mémoire de Michel Crépeau, disparu il y a 20 ans. Il a initié de grands chantiers tels que l’Université, façonné notre dynamique environnemental avec la création du premier libre-service vélo en France ou encore favorisé l’éclosion d’événements comme les Francofolies lors de ses mandats de maire de La Rochelle. Député et ministre, il a marqué durablement la vie politique française et placé notre ville au premier plan, participant à sa notoriété partout dans le monde.

Be Sociable, Share!