« Je veux instaurer un climat propice à l’initiative et aux projets. Cela passe d’abord par la création d’un lien fort entre le monde économique et le monde de l’éducation qui doivent mieux se connaître.
Une attention toute particulière sera portée aux besoins des entrepreneurs de toute taille et de tout métier.
J’utiliserai pour y parvenir toute mon expérience et celle de mes colistiers qui pour beaucoup sont eux-mêmes artisans, commerçants, entrepreneurs.

Je m’impliquerai personnellement dans la recherche de nouvelles entreprises comme un ambassadeur économique de notre ville. »

L’emploi : une priorité et la dignité de chacun

 

De nouveaux emplois liés au tourisme

p1_1La Rochelle jouit depuis longtemps d’une forte attractivité touristique. Nous devons diversifier les séjours pour permettre la création de nombreux emplois.

Le développement touristique se fera autour de trois axes :
• l’événementiel lié à la mer et à l’histoire de La Rochelle
• la mise en valeur du patrimoine rochelais à travers ses musées et ses lieux de mémoire
• le tourisme d’affaires présent toute l’année :
– Embellissons notre cité. C’est un effort considérable pour améliorer la qualité des espaces publics et la propreté de notre ville. C’est aussi essentiel pour le commerce de centre ville.
Notre Vieux Port s’est dégradé. Nous entreprendrons, en concertation avec les Rochelais, une requalification complète de l’ensemble Quai Maubec, Vieux Port, Square Valin, rue Léonce Vieljeux.
– Proposons à nos visiteurs du monde entier des circuits, des parcours, des balades, dédiés aux lieux de notre histoire, à nos musées, à notre patrimoine.
– Continuons les efforts déjà entrepris dans le tourisme d’affaires avec notre très bel Espace Congrès et la construction d’hôtels.

Le développement des activités liées à la mer

p1_2Le développement durable du Grand Port Maritime est indispensable et indissociable de la ville. Il doit être pensé très en amont des mutations technologiques en conservant la volonté de se développer et en préservant l’environnement et la qualité de vie des habitants.
Ce développement, créateur d’emplois, s’accompagnera du recul des cuves d’hydrocarbures et de la création d’espaces verts entre le port et les habitations.

Le port de pêche, emblématique des activités portuaires de La Rochelle, doit être conforté et les circuits courts dans ce domaine encouragés. Les activités traditionnelles de la pêche, de la mytiliculture et de la conchyliculture doivent être conservées et développées.
L’accompagnement de la rénovation de la flotte de pêche sera renforcé notamment pour la sécurité des hommes et leurs conditions de travail.

Développer le port de plaisance et lui donner encore plus de rayonnement international conforteront le dynamisme de l’industrie nautique et des emplois de services qui s’y rattachent. Située au coeur du port de plaisance, il est temps de repenser la zone artisanale des Minimes pour la rendre plus attractive.

Un potentiel de sous-traitance

p1_3Certaines grandes entreprises du territoire sous-traitent leurs activités en dehors de notre bassin économique par manque d’offres adaptées à leurs besoins. Nous devons promouvoir l’innovation et la formation pour la relocalisation des emplois à travers les TPE, les PME et les entreprises de l’économie sociale et solidaire.

De nouvelles zones d’emploi

L’extension de la CdA à 28 communes nous donne l’opportunité de créer de nouvelles zones d’emplois à proximité de l’habitat en milieu rural. Nous favoriserons l’implantation des entreprises respectueuses de l’environnement et accueillerons des activités innovantes pour des emplois durables.

L’économie par la solidarité

Nous inciterons les Rochelais à investir leur épargne dans les entreprises locales afin d’accompagner les entrepreneurs en recherche de crédits bancaires. Nous privilégierons aussi les entreprises de l’économie sociale et solidaire, notamment par les clauses d’insertion dans le cadre des marchés publics.

Les emplois de proximité liés aux besoins de la population

L’augmentation de l’espérance de vie crée de nouveaux besoins et génère de nouveaux métiers liés au maintien à domicile des personnes âgées et des malades. Nous accompagnerons cette mutation sociologique.

Des emplois par l’économie numérique

p1_4Saisissons-nous de la révolution numérique pour créer des emplois d’avenir sur notre territoire. Cette orientation nécessite d’améliorer les infrastructures numériques pour répondre aux besoins accrus de communication et d’échanges des entreprises.

Rapprocher la formation des besoins locaux et régionaux

Implantons d’urgence le nouveau Centre de Formation des Apprentis tant attendu. Mettons en adéquation les centres de formation avec les besoins économiques actuels et les stratégies d’avenir. Les formations dispensées localement participeront aussi à l’attractivité et au développement économique.

L’Université, un atout pour notre territoire

Renforçons l’attractivité et le dynamisme de l’Université de La Rochelle. Développons l’apprentissage, l’alternance et la formation tout au long de la vie. Favorisons l’insertion professionnelle des étudiants grâce à une offre de formation adaptée. Attirons des entreprises en associant leurs besoins à la recherche et l’innovation de nos laboratoires d’excellence. Définissons une stratégie de coopération internationale avec l’Université de La Rochelle : Canada et Brésil ; Chine, Corée, Indonésie.

Be Sociable, Share!